31 janvier 2008

Muffins aux kiwis


2 tasses de farine (j’ai mis moitié farine blanche, moitié farine de blé)
1/2 tasse de sucre
1/2 cuil. à thé de sel
1 cuil. à table de poudre à pâte
1 tasse de lait
1/4 tasse de beurre fondu
2 oeufs
1 cuil. à thé de vanille
4 ou 5 kiwis murs en petits cubes

1. Préchauffer le four à 500 F.

2. Mélanger la farine, le sucre, le sel et la poudre à pâte dans un grand bol. Incorporer les fruits à ce mélange.

3. Dans un autre bol, mélanger le lait, l’huile, la vanille et les oeufs ensemble puis les ajouter aux ingrédients secs en mélangeant 20 à 30 secondes tout au plus (pour garder les muffins légers)

4. Disperser la pâte dans des moules à muffins (graissés ou dans des cups en papier ou sillicone) et mettre au four. Descendre immédiatement la température à 400 F et laisser cuire de 15 à 20 minutes. Donne une dizaine de muffins.

Verdict : Je ne sais pas trop pourquoi, mais je n’aurais jamais pensé à mettre des kiwis dans des muffins… Puisque les kiwis étaient ridiculement pas chers à l’épicerie cette semaine (0,99 $ pour 1 kilo au Super C !), j’ai décidé d’essayer cette recette vue chez La gourmande modeste… Quelle bonne idée ! Ces muffins sont excellents ! Charlotte et moi les avons adoré (les deux zommes de la maison ne mangent pas de kiwis…) Ils font un peu penser à des gâteaux, Charlotte en voulait comme dessert dans son lunch ce midi d'ailleurs.

30 janvier 2008

Pain de viande à la sauce chili


Une livre de boeuf haché
1/3 tasse de sauce chili
1/3 tasse de gruau (flocons d'avoine)
1 /4 de tasse d'oignons hachés très finement
1 c. à thé de sel
1/4 c. à thé de poivre
1 oeuf
Une pincée de thym séché
¼ de tasse de parmesan râpé
Sauce :
1 c. à table de cassonade
1/2 c. à thé de moutarde sèche
6 c. à table de ketchup

1. Mélanger tous les ingrédients du pain de viande et déposer dans un moule à pain beurré.

2. Mélanger les ingrédients de la sauce et étendre sur le pain de viande.

3. Cuire au four à 350 F pendant environ 1 heure et servir !

Verdict : Toute la famille s’est régalée ! L'ajout de gruau peut sembler bizarre, mais ca permet de garder le pain de viande très moelleux, un peu comme le ferait de la chapelure. On ne le goûte absolument pas et on ne le voit pas non plus après la cuisson.

Inspiration : une recette de Lili sur Recettes du Québec (recette modifiée)

Cuisses de poulet à la mexicaine


Une belle petite recette trouvée en farfouillant sur le blog de maman Jo …. J'ai pris l'habitude de faire saumurer ma viande lorsque j'en ai le temps... C'est vraiment facile et je trouve que ca fait une énorme différence!

6 cuisses de poulet (avec ou sans la peau, au goût)

Saumure :
1 litre d’eau
¼ de tasse de sel
1/8 de tasse cassonnade

Sauce:
1 tasse de Ketchup
1 1/4 tasse d'eau
1/4 tasse de sauce Worchestershire
1 pincée de poivre de cayenne
1 c. à soupe de cassonade
1 c. à soupe de beurre
1 c. à thé de sel
1 c. à thé de sel de céleri
1 c. à thé de poudre de chili
2 c. à soupe de jus de citron

1. Saumurage du poulet : mélanger l’eau, le sel et la cassonade. Y déposer les cuisses de poulet (la saumure doit recouvrir le poulet, rajouter un peu d’eau s’il en manque). Mettre au frigo pour 2 heures environ.

2. Sortir le poulet de la saumure et déposer dans un grand plat allant au four.

3. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la sauce puis verser sur le poulet.

4. Cuire à 350F durant environ 1 h 30.

Note : si la sauce s’évapore trop vite et qu’elle a tendance à « coller », on peut rajouter un peu d’eau en cours de cuisson ou encore couvrir le tout de papier alu.

Verdict : Ce poulet est absolument délicieux!!! La saumure le rend tellement tendre c’est incroyable et la sauce est vraiment bonne!

22 janvier 2008

Une soupe aux légumes toute simple à la mijoteuse... et une preuve vidéo incriminante....


Certaines personnes y ont fait de subtiles allusions ;), mais je ne suis vraiment pas une fan de ma mijoteuse... Je trouve le principe génial et pratique, mais presque toutes les recettes que j'y ai essayé étaient soit 1- mauvaises ou 2- ordinaires ou 3- bonnes mais pas meilleures que lorsque cuit au four. Deux exception toutefois : les fêves au lard de M. Tartine et la soupe aux légumes. La mijoteuse est alors mon outil de prédilection...

2 carottes en petits dés
2 branches de céleri en petits dés
1 zuchinni en petits dés
1 tasse de chou haché
2 tasses de tomates en dés (avec le jus)
4 tasses de bouillon de poulet
sel et poivre au goût
1 pincée de sel de céleri

1. Rien de plus simple pour la préparation : on pitche amoureusement le tout dans notre mijoteuse, on met à low et on oublie le tout ... ;)

Verdict : Une soupe aux légumes c'est toujours bon et tout le monde aime ça... Toujours et tout le monde? Hum, pas tout à fait! Pas Hugo qui a mangé 2 bols (DEUX GROS BOLS!) de soupe aux légumes dimanche soir, mais qui a refusé d'en manger lundi soir parce... qu'il n'aime pas la soupe aux légumes voyons!!!

video

Quand je parlais de mon petit "divan"... Peu importe, il est trop trognon et il fait toujours craquer sa maman (et il le sait…... et il s’en sert !!!)

17 janvier 2008

Gelée aux framboises


Je ne pense pas qu'on puisse qualifier ceci de "recette", c'est trop simple et trop niaiseux à faire!
Enfin, jetez des généreuses poignées de framboises surgelées dans des petits ramequins et versez dessus une préparation de jello (je prend personnellement du jello léger), juste assez pour recouvrir les fruits... On met ensuite le tout au frigo en attendant que ca prenne (comme les framboises sont surgelées c'est vraiment rapide)... et on déguste! Charlotte adoooooooooooooooore ça (et moi aussi!)
ps... j'ai commencé à héberger quelques photos sur un autre blog, juste pour le fun.. si le coeur vous dit d'aller zieuter un peu les Tartine, c'est par ici. Qui sait, si vous êtes sages, je mettrai peut-être un jour une photo du séduisant Mister T!!! ;-)

15 janvier 2008

Une longue complainte.... et une recette d'orge pilaf!

J’adore cuisiner, je passe des heures et des heures à fouiner dans mes livres de recettes ou sur vos beaux blogs, je prépare avec soin ma liste de repas chaque semaine… j’aime même aller faire l’épicerie! Par contre, ce qui me pompe vraiment l’air, c’est de devoir, jour après jour, composer avec les divers goûts, préférences et caprices de tout le monde.

Si vos enfants et votre conjoint ne sont pas difficiles et sont prêt à essayer avec enthousiasme à peu près n’importe quoi, BÉNISSEZ LE CIEL!!!!!!!!!!!!!!! lollll

Sans blague, je fais de gros efforts pour que nos repas soient très diversifiés, et il n’y a rien qui me sape plus le moral que de penser que finalement, ça serait tellement plus simple de leur servir du pâté chinois et du spagat 7 jours sur 7! Je mange de tout… vraiment, je ne suis tellement pas difficile! La seule chose que je n’aime pas, je crois, c’est le radis!

Pour les autres membres de la famille Tartine, hum… c’est une autre histoire… Petit survol de la situation :

Charlotte adore les fruits. Elle mange des carottes crues, mais les déteste si elles sont cuites. Même chose pour les haricots verts et les poivrons. Elle mange du chou-fleur (avec un peu d’encouragement), surtout s’il est cru. Le brocoli lui, s’il veut se frayer un chemin jusqu’à sa jolie petite bouche, doit être cuit et de préférence enseveli sous une sauce au fromage. Elle mange du poulet, du porc (la plupart du temps) mais pas de viande rouge, sauf si elle est hachée. Elle déteste le riz et, en général, la bouffe asiatique. Les champignons et les oignons lui lèvent le cœur…

Hugo, c’est à la fois plus subtil et plus complexe parce qu’il n’est pas vraiment difficile, il est capricieux! Fait vécu : Une journée, le petit Hugo adooooore le brocoli, il en redemande avec enthousiasme! Quelques jours plus tard, sa maman refait cuire du brocoli pour faire plaisir à son fiston chéri. L’enfant prodige hurle alors son malheur… La raison? Il y a du brocoli dans son assiette et il déteste ça! ****SOUPIR***** Du pur Hugo!!!
En général toutefois, on peut dire qu’il adore les haricots verts, mais seulement s’ils sont cuits (le contraire de sa sœur), c’est un carnivore qui mange à peu près toujours sa viande (surtout la viande rouge, le contraire de sa sœur, again). Il adore le riz (tiens donc, le contraire de sa sœur, quelle surprise!!!). Il mange de la soupe aux tomates, des tomates cerises, du jus de tomates MAIS… il n’aime pas les tomates! Pas de blague là, il nous demande de la soupe aux tomates… pas de tomates, des grill-cheese… pas de fromage et il m’a même déjà réclamé un hamburger… pas de viande!. Je le surnomme affectueusement mon petit divan….Qu’est-ce qu’un divan ? C’est le masculin de DIVA!

Monsieur Tartine, lui c’est assez simple. Nommez-moi un fruit ou un légume et il y a de trrrrrrès fortes chances qu’il n’aime pas ça… Il mange de la laitue, de la luzerne (dans un sandwich), des fèves germées (un peu…), des carottes, du céleri, des patates, du maïs, de l’oignon, concombre, ail… et … heu… attendez que je cherche… il tolère les épinards (genre en salade) et les petits pois . Le chou c’est à peu près juste en salade crémeuse chez St-Hubert et les betteraves, c’est mariné! Le reste, c'est-à-dire poivrons, champignons, aubergines, courges, zuchinni, olives, artichauts, tomates, asperges, brocoli, chou-fleur, choux de bruxelles… oubliez ça! Des légumineuses dans son assiette? Vous voulez sa mort ou quoi??? Pour les fruits, Monsieur Tartine mange des pommes, des oranges, des clémentines et des bananes, c’est à peu près tout. Des bleuets? Dans une tarte de préférence! ;)
Évidemment, juste pour me contrarier davantage, son légume favori est… devinez… le radis!! Le seul aliment sur terre que je déteste!!! lolll

Tout ça pour dire que comme la responsabilité des repas me revient à 99 % dans la maison, parfois, je trouve que c’est lourd à gérer. J’aime ça cuisiner (une maudite chance!!!!), mais comment satisfaire tout le monde en respectant les goûts individuels de chacun, en ayant une alimentation diversifiée, en découvrant de nouveaux mets et surtout, en ne cuisinant qu’un seul repas pour tout le monde (on est pas dans un restaurant ici hein, alors les menus à la carte, Tartine dit NON MERCI!!!)…??? Si vous avez la réponse à cette question, je vous offre ma reconnaissance éternelle! ;)

Ouf, ça fait du bien! lolll Une recette maintenant… si vous avez eu le courage de vous rendre jusqu’ici! ;)

C’est de l’orge pilaf…Je voulais faire changement du riz, surtout que Charlotte déteste ça…



1 petit oignon haché finement
1 petite carotte en petits cubes
2 c. à thé de beurre
¾ de tasse d’orge perlé (rincé à l’eau froide)
2 tasses de bouillon de poulet
Sel et poivre, au goût
¼ de tasse de petits pois surgelés

1. Faire revenir l’oignon et les carottes 2-3 minutes dans le beurre. Ajouter l’orge et faire revenir pendant 2 minutes supplémentaires. Salez et poivrez, au goût.

2. Verser le bouillon de poulet et porter à ébullition. Baisser à feu doux, couvrir et laisser mijoter tout doucement pendant environ 30 minutes.

3. Ajouter les petits pois surgelés, brasser et continuer à cuire environ 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que l’orge soit tendre.

Verdict : partagé… J’ai adoré ça! Ça fait changement et c’est très bon. Par contre, oh surprise, Monsieur Tartine a détesté et les enfants, quant à eux, ont refusé de goûter à « la chose »… Si j’avais un petit bonhomme sourire qui soupir et qui se roulent les yeux de découragement, ça serait exactement le temps de l’insérer…. ;)

Source : S.O.S. Cuisine

Pssstttttt : je les adore malgré tout mes 3 moineaux là! La preuve? On mange du spagat ce soir... tout le monde va être content! lolll ;-)

5 janvier 2008

Filet de porc au pesto, sauce au fromage bleu

Nous avions reçu dans le temps des fêtes une boîte cadeau remplie de divers fromages faits par les moines de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, laquelle contenant, entre autres, un bleu l’Ermite dont je ne savais trop que faire. Je ne déteste pas le bleu, mais disons qu’il ne trouve pas souvent sa place à ma table!

J’ai donc décidé d’essayer cette recette, parce que les commentaires étaient unaniment positifs… Je l’ai par contre modifiée, d’abord pour la rendre un peu plus simple, mais surtout moins riche (l’après temps des fêtes est difficile!!!)

2 filets de porc
2 gousses d’ail, haché finement
2 c. à soupe de pesto
Huile d'olive, pour la cuisson

Sauce :
Un peu d’huile d’olive
1 oignon, en petits dés
2 gousses ail, haché finement
1/4 tasse de vin blanc
1 ¼ de tasse de crème 15% épaisse
1/2 tasse fromage bleu, émietté
Sel et poivre du moulin, au goût (attention au sel, le fromage est passablement salé!)
2 c. à soupe de ciboulette fraîche, hachée

1. Faire revenir les filets de porc dans un peu d’huile pour bien les dorer de tous les côtés. Badigeonner du pesto et de l’ail haché, saler et poivrer. Transférer dans un plat allant au four et cuire à 375 ° pendant 20 à 25 minutes, selon le niveau de cuisson du porc que vous désirez.

2. Pendant ce temps, ajouter un peu d’huile d’olive dans le poêlon si nécessaire et faire revenir les oignons et l’ail pendant 5 minutes.

3. Ajouter le vin et porter à ébullition. Ajouter ensuite la crème et le fromage : faire mijoter jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu et laisser réduire un peu la sauce jusqu’à la consistance désirée. Saler et poivrer au goût et ajouter la ciboulette fraîche.

4. Au moment de servir, trancher le filet de porc en médaillons et napper de sauce.

Verdict : MIAM ! J’ai fait cette recette pour mes parents qui étaient en visite et tout le monde à table s’est régalé, même si personne n’est un « amateur pur et dur » de fromage bleu… C’est vraiment bon !!!

Inspiration : Le Métèque sur le site Recettes du Québec

2 janvier 2008

Bonne fête, bonne année et plus encore!


2007 est terminée (depuis 2 jours, je sais j'ai du retard!) et chez les Tartine, le 31 décembre ne signifie pas l'écoute du Bye Bye ou la prise de résolutions-qu'on-ne-tiendra-pas, mais plutôt l'anniversaire de Monsieur Tartine en personne!! Eh oui, le goûteur officiel de ce blog vient d'atteindre l'âge vénérable de 33 ans, souhaitons-lui tous en choeur : BONNE FÊTE!!!!!!

J'en profite pour vous souhaiter une belle année 2008, remplie de ce que vous désirez... Je laisse tomber les résolutions cette année et je veux me contenter de vivre heureuse et avec simplicité... c'est déjà pas mal non?

Sur ce, je commence 2008 en volant l'idée de Julie de faire une rétrospective de mes recettes préférées publiées en 2007... RRRrrrrrrroulement de tambourrrrrrrrrrr.... les 5 recettes parues sur ce blog que j'ai préférées en 2007 sont :

5. Les biscuits aux carottes et à l'orange : moelleux et au goût irrésistible! Je ne cuisine pas énormément de dessert, mais j'ai été absolument incapable de résister à ces biscuits!

4. Je triche, un 2 pour 1! : la pizza thaïe et la pizza au poulet, fromage de chèvre et tomates séchées : parce que j'adoooooore la pizza et que ces deux là étaient, à mon avis, fantastiques!

3. Les côtes levées à la mode des Maritimes d'Anne-Marie et Martin : parce qu'on s'est vraiment bourrés la face comme des cochons tellement c'était bon... lol besoin de plus d'explication?

2. Le poulet rôti à la portugaise... Reprendre les explications du numéro 3 et faire un copier-coller ici... lol On ne pensait pas trouver une meilleure recette que le poulet qu'on fait saumurer puis cuire à la broche sur le BBQ l'été... Comme le Capitaine Bonhomme, nous sommes confondus-dus-dus!

et le numéro 1 : les pâtes au crabe et au gingembre : j'adore la crème, j'adore le gingembre et je suis folle du crabe, mais je n'aurais pas nécessairement pensé mélanger ces trois ingrédients! Pourtant, ça fonctionne parfaitement et c'est un pur bonheur à chaque bouchée!

Encore une fois, une belle année à vous tous! xxx